Vendredi 6 juin 2008 à 8:39

 


Barbara est drôle, fantaisiste, dotée d'un humour cinglant et surréaliste comme le sont parfois les victimes du mal de vivre qui ont besoin de s'échapper du réel, de porter en dérision leur souffrance. " Je suis une comique, mais cela, personne ne s'en est rendu compte !  "  Ses proches le savent bien, certains prétendent même qu'elle est la femme la plus drôle du monde. Dans l'atelier de son amie couturière, Mine Barral Vergez, à deux pas de La Tête de l'art, elle fait des siennes. Toute la durée de ces récitals de fin d'année, elle s'installe chez Mine, sillonne l'atelier en sautillant, coquine et curieuse. Tout le jour elle se penche sur l'ouvrage des petites mains occupées à ourler des taffetas ou à parfaire quelque habit de lumière. Elle veut aider, apprendre à coudre...  Le soir, elle se maquille, revêt sa peau de velours et, enfouie sous sa cape, rejoint à pied, filant comme une ombre, le cabaret tout proche. Un jour que toute l'équipe de la Comédie-Française débarque chez Mine pour un essayage, elle s'attife d'une dentelle sur la tête et d'un tablier, bondit sur la porte et joue tout à coup les parfaites gouvernantes. Un à un, ces messieurs dames du théâtre-Français s'étonnent, décidément troublés par la ressemblance de l'employée de maison avec la chanteuse.  " Non, non, je vous assure, je ne suis pas Barbara, je suis la bonne ! "  rétorque avec aplomb l'espiègle, qui fait durer la blague. Un soir de Noël, à Rennes, alors qu'elle vient de se produire avec Serge Reggiani, elle se retrouve à une réception d'un ennui mortel organisée en son honneur. Il lui prend alors l'envie de chambouler ce ronron. Elle se met à lancer de sonores  Jean-Pierre ! Jean-Pierre !  Face à un auditoire médusé, Reggiani rapplique à quatre pattes aux pieds de la chanteuse, aboie et, bouche ouverte, recueille les petits-fours que lui lance sa complice. Ainsi, on n'impose rien à Barbara. Un soir qu'une pneumonie l'a clouée sur un lit d'hôpital, son spectacle de La Tête de l'art est annulé au dernier moment. Du moins le croit-on... parce qu'à l'insu de son entourage elle obtient finalement des médecins de quitter son lit le temps d'un tour de chant. Elle avale quelques-uns de ces miraculeux comprimés dont elle abuse et s'en va donner son spectacle, le teint pâle mais l'âme en couleur. Devant La Tête de l'art, l'ambulance attendra la fin du récital.

Extrait du livre

Par poupoune le Vendredi 6 juin 2008 à 18:40
bonne soirée à toi ma ptite Babou...j'espère que ta semaine s'est bien passée...moi mes vacances sont presque finis...snif !!!
gros bisous et bon week end !!
Par meryame le Vendredi 6 juin 2008 à 19:31
J'adore son humour et son peps!
Je vais me mettre à mes révisions, lundi matin je passe la litté en allemand.
Merci pour tes encouragements et passe un très bon week-end!
Gros bixouw! <3 (je déguste les tiens ^^)
Par pilgrim.II le Vendredi 6 juin 2008 à 20:54
arf !

Encore superbe photo!
J'adore son "espièglerie" !

Gros bisou ma puce!
Par pilgrim.II le Samedi 7 juin 2008 à 7:02
Juste pour ne pas avoir été là sur MSN hier soir...
Merci pour tes bisous, pendant quelques jours je ne me connecterai pas trop, simplement pour mettre des articles et arriver à la fin!
Ma maman a été hospitalisé vendredi et je suis chez mes parents!
Gros bisous pour ta tendresse <3

Par Code Uber 20 Euros le Samedi 5 septembre 2015 à 21:31
Avez vous un lien pour que je puisse télécharger l'article en PDF ?
Par serrurier fichet paris 15 le Lundi 7 septembre 2015 à 4:58
Excellent article je vous soutient .
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast