Vendredi 3 juillet 2009 à 10:55

http://mybabou.cowblog.fr/images/barbara2007.jpg

Plaque commémorative



L'auteur de ce poème est http://autresrimes.cowblog.fr
Il a écrit ce poème pour Barbara en 2001.
Je le partage avec vous.



 La dame vêtue de noir

Toi, la dame vêtue de noir
Toi, l'immortelle disparue
Tu restes au fond de nos mémoires
Depuis que ta voix s'est tue

Mille neuf cent quatre vingt dix sept
Ce fût l'année de ton départ
En vinyle cd ou cassette
Tu nous laisses ton aigle noir

Et loin de l'air du temps
En hommage à Léo
D'un clin d'oeil à Montand
A Brassens et Jacquot
J'écris pour toi cette chanson

Loin de Piaf, de Frehel
D'un souvenir de Gainsbourg
Du petit chemin de Mireille
Aux valeurs de nos jours
J'écris pour toi cette chanson

Toi la dame vétue de noir
Je ne te prénommerai pas
Quelle fût belle oh! ton histore
D'amour avec un grand A

T'as tiré t'as révérence
Et la chanson francaise te pleure
Toi qu'avait de la prestance
Sous le feu des projecteurs.
 
Emmanuel

Par autresrimes le Vendredi 3 juillet 2009 à 12:52
re coucou Babou

et un grand merci de faire partager ce texte
aux visiteurs de ton blog

te souhaitant un bon w end
bises et A+
Par Paskale le Vendredi 3 juillet 2009 à 16:34
Métaphores, allégories, comparaisons et toutes figures et ornements sans lesquels tout poème est nu, manqué et débile... Et crois moi je m'y connais en "figures de style", j'ai passé un aprem tout entier avec la gamine pour son oral de français ^.^

Ici c'est un poème écrit pour le plaisir d'écrire un poème... Très beau!

BISOUS!
Par poupoune le Vendredi 3 juillet 2009 à 19:09
très beau poème !!! bon week end ma ptite babou !!
gros bisous
Par repermusiques le Lundi 6 juillet 2009 à 8:46
Notre ami a beaucoup de goût :) J'ai reconnu tous les clins d'oeil :)

Bon, je t'ai répondu... Je ne me répète donc pas :)

Bisou :)
Par http://www.alpaelec-electricite.fr le Mercredi 19 août 2015 à 5:24
Toi la dame vétue de noir
Je ne te prénommerai pas
Quelle fût belle oh! ton histore
D'amour avec un grand A
Par http://www.auxcopains.fr le Samedi 28 mai 2016 à 8:51
Quand je quitte ma maison pour partir, c'est une coupure radicale.
Par http://www.ballon-concept.fr le Lundi 11 juillet 2016 à 5:29
A cinq heures, un quatre novembre,
Le ciel était couleur de soufre
Et le premier Noir que j'ai vu
Courait avec un arrosoir,
Un arrosoir plein de mazout
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast