Mercredi 15 juillet 2009 à 7:53



<  Ma maison  >


Ma maison   ( F.Wertheimer/Barbara )   ( 1973 )


Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil,
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ma maison

Ma maison est un bois, mais c'est presque un jardin
Qui danse au crépuscule autour d'un feu qui chante
Où les fleurs se mirent dans un lac sans tain
Et leurs images embaument aux brises frissonnantes
Aussi folle que l'aube, aussi belle que l'ombre,
Dans cette maison-là, j'ai installé ma chambre

Ma chambre est une église où je suis, à la fois,
Si je hante un instant ce monument étrange,
Et le prêtre et le Dieu et le doute à la fois
Et l'amour et la femme et le démon et l'ange
Au ciel de mon église brûle un soleil de nuit
Dans cette chambre-là j'y ai couché mon lit

Mon lit est une arène où se mène un combat
Sans merci, sans repos, je repars, tu reviens
Une arène où l'on meurt aussi souvent que ça
Mais où l'on vit, pourtant, sans penser à demain
Où mes grandes fatigues chantent quand je m'endors
Je sais que, dans ce lit, j'ai ma vie, j'ai ma mort

Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ta maison...

Par repermusiques le Mercredi 15 juillet 2009 à 11:09
Je vais te surprendre... J'aime beaucoup Barbara :) ^^

Blague à part, j'adore cette chanson :) Quand je ressort le 33 tours, je la passe bien 2 à 3 fois à la suite...

De Bechet, j'ai un faible pour "les oignons" que je jouais au piano à une époque...

Bonne journée en espérant que tu n'es pas d'orages. Hier à Lyon (enfin banlieue ^^)... Piouf. C'est tombé pas loin vers 3 heures du matin et ça m'a réveillé...

Bisou :)
Par autresrimes le Mercredi 15 juillet 2009 à 11:40
coucou Babou

un coucou en passant , tout en écoutant la chanson que tu nous propose en ce jour
et voilà comme chaque année d'hier le traditionnel défilé est terminé
des soirs du 13 et du 14 le ciel aura été illuminé
des feux d'artifice jaillissant de partout
et la vie continue, reprend son chemin
oubliant peu à peu ces instants festifs
Et y'a comme un parfum de vacances
qui se fait ressentir
au coeur de l'estival
ensoleillé

bonne journée ,bises et A+ de Emmanuel
Par Paskale le Mercredi 15 juillet 2009 à 15:56
Une touche parfaite que celle où l'image sur la vidéo se tourne quand fait place le prochain quatrain... Parfait!!!


Sa chanson me fait penser un peu à celle de Gilles Vigneault "Mon pays" :
Mon pays ce n'est pas un pays c'est l'hiver
Mon jardin ce n'est pas un jardin c'est la plaine
Mon chemin ce n'est pas un chemin c'est la neige
Mon pays ce n'est pas un pays c'est l'hiver... Magnifique chanson <3
Sinon chacun invente un pays, une maison, où il ferait bon vivre... Celui de Barbara est superbe!

Magnifique chanson!

BISOUS!
Par Charlottemh le Mercredi 15 juillet 2009 à 18:26
Coucou Babou

Ma maison ressemble à la sienne :)

Je t'embrasse

Charlotte
Par http://www.artisans-seinesaintdenis.fr le Mercredi 19 août 2015 à 5:23
Au clair de notre nuit
Des fleurs de lune,
Lunes à la nuit, sont posées
Tes mains, à mon cou nu,
Comme des algues
Brunes, se sont enroulées
Par http://www.trainings-schemas.nl le Lundi 25 janvier 2016 à 4:07
Je les ouvrais et les touchais comme pour en caresser les mots. J'allais au quartier Latin hanter les vieilles librairies de la rue Monsieur-le-Prince ou de la rue de l'Odéon, où flottaient odeurs et poussières de grimoires, de reliures de cuir repoussé à la feuille d'or,
Par http://www.purebmxshop.fr le Samedi 28 mai 2016 à 8:51
Quand je quitte ma maison pour partir, c'est une coupure radicale.
Par http://www.namamaste.fr le Lundi 11 juillet 2016 à 5:27
Tous ceux qui ont crié
Que leur mort était vaine,
Tous ceux qui ont pleuré,
Le front dans la verveine,
Tous ceux qui ont soufflé,
Là, leur dernière haleine
Ont fait de ce verger,
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast